Arbres en Caux Les types de tailles

Taille de formation

Effectuée sur de jeunes arbres

Cette taille a pour but d’orienter son architecture en fonction des contraintes spatiales et du types de suivi (port semi libre ou architecturé) dont il pourra faire les soins. Elle vise aussi à optimiser la résistance mécanique de celui-ci en supprimant les branches dont les insertions pourraient devenir fragiles en grandissant.

Taille sanitaire

Suppression des bois morts

L’action est orientée principalement sur la suppression des bois morts afin de sécuriser les êtres et biens à proximité contre leur éventuelle chute. Cela peut également avoir pour effet de rendre l’arbre plus transparent à la lumière et de mettre en valeur son architecture si la densité de bois morts était importante. Lors de l’intervention, les branches avec des faiblesses mécaniques ou créant des zones de frottement sont également enlevées.

Taille de cohabitation

ou taille d'adaptation

Elle vise à adapter la forme du houppier aux contraintes environnantes comme les réseaux électriques et téléphoniques aériens, le gabarit routier, la présence d’une toiture, d’un autre arbre, etc…

Taille architecturée

Décidée dès la plantation

le port architecturé de l’arbre nécessite une taille de formation particulière puis le suivi de celui-ci par une taille régulière. Elle permet de maintenir l’arbre dans un volume restreint et peut prendre différentes formes : tête de chat, nuage, sur prolongement, têtard, marquise, etc… Ce type de port et de taille ne convient pas à toutes les essences d’arbre.

Taille d'éclaircie

Objectif: récupération de la lumière

Cette taille a pour but d’alléger la densité du houppier. En sélectionnant les branches internes pouvant être coupées, on évite la réaction de recréation de branches par l’arbre. Le houppier laissera passer plus de lumière mais l’aspect visuel de l’arbre reste inchangé.

Taille de restructuration

Donner un aspect plus naturel à l'arbre

Il arrive parfois qu’une taille sévère ou radicale ait été faite sur des arbres par méconnaissance ou mauvais conseil. Il est alors possible, dans les années qui suivent, de réaliser une ou plusieurs actions de taille de restructuration pour tenter de rendre à l’arbre un port semi libre et un aspect un peu plus naturel.